Les Yeux
Boussoles

Gabrielle Shonk

Ayant grandi dans la ville de Québec, Gabrielle est le résultat naturel d’une famille de créatifs – avec un père musicien de blues et une mère artiste. Elle chante depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne et a commencé à composer alors qu’elle n’était encore qu’une adolescente. Aretha Franklin et Marvin Gaye l’ont guidée dans l’univers soul ; Joni Mitchell, Bob Dylan et Tracy Chapman l’ont inspirée pour l’écriture des textes ; et les Beatles l’ont aidée à saisir les mélodies. Cette passion grandissante pour la musique a pris le dessus et l’a amenée à poursuivre des études en jazz, puis à obtenir un baccalauréat en musique.

C’est en mettant en pratique les notions apprises que Gabrielle a su se perfectionner, au prix d’un travail acharné dans les bars de la région de Québec. « Le jazz se décline en une palette de couleurs qui intensifie le contenu émotionnel d’une chanson », observe-t-elle. Billie Holiday et Chet Baker ont particulièrement influencé sa compréhension des aspects techniques de la musique, comme l’interprétation de standards l’a amenée à savoir maîtriser sa voix. C’est le fait de composer ses propres morceaux originaux qui l’a mise au diapason de son essence créative – un mélange enivrant de folk imprégné de soul, dans lequel la mélodie brille au-dessus d’un rythme animé.